Livraison sous 24h à 48h
Paiements sécurisés
Commandez en direct au
09 50 10 80 10

Avec Infini Regret

Référence : avec-infini-regret
19,08 €
Quantité

Il n'y a pas assez de produits en stock.
Les guerres de religion 1562-1598 - Volume 1
Dreux 1562 – La Roche l’Abeille 1569 – Coutras 1587.
Jeu d'histoire
Français
Les guerres de religion 1562-1598 - Volume 1
Dreux 1562 – La Roche l’Abeille 1569 – Coutras 1587.

Un Jeu de Florent Coupeau et Laurent Closier.
D'après le systeme Original "Paris vaut bien une messe" de Ben Hull.

Première bataille rangée des guerres de religion, Dreux commence par une fougueuse charge de la cavalerie de Coligny. Toute l’infanterie royaliste, sauf les Suisses, est mise en désordre. Les attaques et contre-attaques vont ensuite se succéder jusqu’à ce que les troupes de Guise et Saint-André, jusque-là passives, submergent les Huguenots. A la fin de la journée, presque tous les chefs des deux camps sont tués ou prisonniers. Malgré la déroute protestante, la guerre sera encore très longue !

Après l’assassinat du Prince de Condé à Jarnac, lors de la troisième guerre de religion, Coligny regroupe les forces protestantes près de la Vienne. Il réussit alors à surprendre le Duc d’Anjou lancé à sa poursuite, et ce, malgré sa forte position défensive. Dès l’aube, l’avant-garde de Coligny progresse à travers les haies et les taillis. L’infanterie royaliste, bousculée par les cavaliers protestants, est battue et son commandant, Filippo Strozzi, fait prisonnier. Ce ne sera qu’une victoire limitée et éphémère.

La huitième et dernière guerre de religion démarre par la première bataille d’Henri de Navarre en tant que commandant en chef. Face aux troupes royales commandées par le duc de Joyeuse «Premier mignon du Roy», Navarre a profité de la nuit pour bien disposer ses troupes près de Coutras. A dix heures, la charge des gendarmes royalistes bouscule la première ligne de cavalerie huguenote malgré les tirs meurtriers de l’artillerie commandée par Sully. Mais la contre-charge de Navarre, Condé et Soissons fait basculer le cours de la bataille et achève le moral des troupes de Joyeuse. Le massacre qui suivra verra la mort de Joyeuse, de son frère et de nombreux autres gentilshommes.

Unités : 1 pion = 200 à 1200 hommes, 2 à 4 canons
Hex : 100 m
Tour : 20-30 mn

Donnez-nous votre avis sur ce produit !

Vous aimerez aussi

personne n'a encore posté d'avis dans cette langue
  • <p><span class="h6">Besoin d'aide ?</span><br /><span class="sub-text">Notre expertise à votre service</span></p>

    Besoin d'aide ?
    Notre expertise à votre service

  • <p><span class="h6">Des milliers de jeux</span><br /><span class="sub-text">Sélectionnés par nos soins</span></p>

    Des milliers de jeux
    Sélectionnés par nos soins

  • <p><span class="h6">La livraison est offerte</span><br /><span class="sub-text">À partir de 60 € d'achat</span></p>

    La livraison est offerte
    À partir de 60 € d'achat