Focus

Pigeon Pigeon

Publié le : 23/09/2020 10:20:38
Catégories : Focus




Par Tom, Ludifolie

A gauche de la table, Eric, Angélique et Gaël sont en pleine réflexion. Le hasard a voulu que les trois ainés se retrouvent à jouer ensemble. Dans leur tête, ils sont les vétérans du jeu de société. Rien ne peut leur arriver et leur victoire semble assurée, bien qu'ils n'aient plus qu'un seul jeton à miser. Seulement, pour l'équipe d'en face, qu'une ligne de bouteilles vides sépare, ils sont les « boomers », les vieux, les décrépits. Autant dire que Tom, Adèle et Harry se creusent les méninges comme jamais, leur fierté de cadets étant en jeu. Ils ont beaucoup provoqué et se sont beaucoup moqués, une défaite les emmènerait donc vers les affres de la honte pendant de nombreuses semaines. Eux aussi n'ont plus qu'un jeton à miser, conséquence d'une partie disputée et entrecoupée de fous rires, d'étonnement mais aussi d'amères désillusions. « Mais comment ça la banane ça sert à passer une bonne nuit, quelle réponse de m... » s'était exclamé l'un d'eux quelques minutes plus tôt.

Du côté des ancêtres, la question fait particulièrement débat. « Laquelle de ces personnalités politiques a son effigie Barbie », ou quelque chose du style. Angela Merkel, Michelle Obama, ou Margaret Thatcher ? Il n'y a qu'une réponse qui est juste et ils le savent. Seulement, rien ne fait sens pour eux. Michelle Obama ? Trop évident, c'est sûrement un piège. Mais les deux autres, en poupée Barbie ? Il y a de quoi se faire fondre le cerveau et la partie se joue là dessus. Du côté des jeunes effrontés, la question fait également souffler : « Il y en 17 en Bretagne », un truc dans ces eaux là. Des magasins But, des magasins Mousquetaire ou la Foir'fouille ? Une belle question à la noix. Autant lancer un D3 et en finir. Mais les plus jeunes refusent de s'avouer vaincus et tentent d'utiliser la plus vulcaine des logiques pour trouver la bonne réponse.

Au final les deux équipes se décident. Le dernier jeton rouge s'est posé sur Thatcher. En face, le bleu, sur les magasins But. Après tout, qui pense aux magasins But ? Un truc pareil, ça s'invente pas. La team vieux comprend sa défaite aux sourires narquois qui accueillent son choix. En face, la team jeune explose. Les jeunes ont pigeonné les vieux, pour cette fois en tout cas, concluant une excellente soirée à boire, à manger, et à se marrer.





C'est pas compliqué, en ce moment au magasin, il y a deux jeux d'ambiance qui cartonnent particulièrement : Top Ten et Pigeon Pigeon. Comme ce n'est presque plus la peine de présenter le premier, on va dire un petit mot du second. Quelque temps en arrière, nous avions reçu à Ludifolie un prototype du jeu qui nous avais bien plu, c'est donc avec grand plaisir que nous avions accueilli sa sortie récente et sa distribution par Pixie Games !

Pigeon Pigeon est un pur jeu d'ambiance co-imaginé par près de 150 personnes (c'est la boite qui le dit) et qui se joue donc de 2 à 10 joueurs divisés en deux équipes. Une partie peut durer de 15 à 30 minutes, un temps variable selon les choix des joueurs, puisque potentiellement, une équipe peut perdre dès la première réponse !

Le principe du jeu est on ne peut plus simple et ne va pas sans rappeler mes vacances au ski et les longues sessions de « jeu du dictionnaire », qui consistait à prendre un mot inconnu dans le dico, à en inventer une définition puis à voter pour celle qui nous paraissait la plus plausible.

Pigeon Pigeon est un peu l'héritier de ce type de jeu. L'idée est que chaque équipe dispose de seize jetons de sa couleur au début de la partie. Ensuite, les équipes tirent une carte dans la boite avec un intitulé et la bonne réponse qui lui correspond. Par exemple « Qu'est-ce que le Safou ? » Réponse : Le fruit du safoutier. L'équipe qui a tirée cette carte va ensuite devoir inventer en commun deux réponses supplémentaires à cette question, qui soient les plus plausibles possibles. Par exemple ici, « Un plat traditionnel congolais », ou « un ustensile de cuisine ». Une fois les trois réponses (dont la bonne) écrites sur un papier (recyclable, s'il vous plait), on les donne aux adversaires, qui vont devoir miser des jetons sur les réponses qui leurs paraissent les plus véridiques, en sachant que tous les jetons posés sur la mauvaise réponse seront irrémédiablement perdus. L'autre équipe fera de même pour ses questions à elle, si bien qu'on réfléchira en même temps avant de dévoiler simultanément les mises définitives.

Dès qu'une équipe perd son dernier jeton, elle perd tout simplement la partie et doit subir les moqueries éternelles de ses bourreaux. Le principe de base est donc extrêmement drôle, puisque le but est bien, comme l'indique justement le nom du jeu, de pigeonner les adversaires en leur donnant des fausses pistes grâce aux propositions les plus crédibles possibles. La réflexion est réelle dans Pigeon Pigeon, avec tout un tas de petites stratégies rigolotes pour embrumer l'esprit des adversaires au travers des différentes réponses (ou du trash talk), sans compter évidemment le fait que la plupart des questions ou intitulés de cartes parlent de choses inconnues au bataillon (même s'il peut arriver de tomber sur des questions dont l'équipe adverse connait la réponse... eh ben dans ce cas là tant pis pour vous, c'est le jeu).

Le côté mise de jeton apporte une dimension supplémentaire indispensable au jeu puisqu'il permet aux joueurs qui n'arrivent pas à se décider de sacrifier des jetons sur des réponses pour lesquelles ils auraient un doute. Parfois, on a envie de dire « All In » en jouant sur une seule réponse, mais l'expérience dit que mieux vaut avoir un seul jeton que...zéro. Parier un jeton "au cas où" permet de survivre si votre instinct vous fait défaut. Il est aussi très drôle de connaître les gens avec qui on joue puisqu'on peut reconnaître la patte de tel ou tel joueur dans les réponses proposées, ce qui peut être aussi une piste supplémentaire d'entourloupe.

Question rejouabilité, les 440 cartes de la boite permettent de faire pas mal de soirées, sachant qu'une partie n'en utilisera généralement pas plus d'une dizaine pour aller à son terme. Et au vu du succès du jeu, on le voit mal ne pas se doter de petites extensions à l'avenir.

Quoi qu'il en soit, Pigeon Pigeon étonne par sa simplicité et son efficacité. Sans réinventer le jeu d'ambiance, il a su trouver la bonne recette pour que chaque partie soit un excellent moment passé à se marrer, à jubiler ou à rager (surtout quand on est dans la team « boomers » de l'intro, pas du tout tirée de faits réels). Tout simplement un indispensable de l'apéro (mais pas que).

Et comme on aime bien le signaler, c'est du full made in France ! Cocoricooo (enfin plutôt pruuuu pruuuu pour cette fois) !

Partager ce contenu

Laissez un commentaire

  • <p><span class="h6">Besoin d'aide ?</span><br /><span class="sub-text">Notre expertise à votre service</span></p>

    Besoin d'aide ?
    Notre expertise à votre service

  • <p><span class="h6">Des milliers de jeux</span><br /><span class="sub-text">Sélectionnés par nos soins</span></p>

    Des milliers de jeux
    Sélectionnés par nos soins

  • <p><span class="h6">La livraison est offerte</span><br /><span class="sub-text">À partir de 60 € d'achat</span></p>

    La livraison est offerte
    À partir de 60 € d'achat

Lettre d'informations

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Vous trouverez pour cela nos informations de contact dans les conditions d'utilisation du site.