Focus

Tuto : Speed Painting à la Contrast

Publié le : 15/07/2020 10:17:28
Catégories : Focus

Par Tom, Ludifolie

Cette semaine, l'article va être un peu différent de ce que vous voyez d'habitude, puisqu'on va faire un petit tuto peinture dont le but est de se familiariser avec l'utilisation de la peinture de la gamme Contrast chez Citadel. Ce type de peinture, trouvable chez d'autres marques sous d'autres formes, se caractérise par le fait de s'appliquer un peu comme une encre, en assombrissant les recoins et en laissant les arêtes plus clair, ce qui donne ce fameux effet de « contraste » avec l'application d'une seule couche de peinture.

L'intérêt de cette peinture, il est double. Dans un premier temps, elle permet d'obtenir une couche de base très jolie avec des effets de contraste pour lesquels il aurait fallu deux couches de peinture avant et du Shade, mais surtout, il permet d'accélérer le rythme de peinture et donc d'enchainer des grosses quantités de figurines bien plus rapidement. Cette constatation nous a poussé à prendre la gamme complète en magasin, même si je la vois plus comme un complément maintenant indispensable à mes sessions peintures qu'un remplaçant pur et simple de la gamme classique, dont on a toujours grand besoin pour tout un tas de choses.

On va donc aujourd'hui se pencher sur la base de l'utilisation de la contrast, en vous montrant comment je peins mes figurines lorsque je souhaite peindre à la chaine façon usine, pour un résultat Tabletop sans prétention mais qui a quand même sacrément plus de gueule que du pitou tout gris. Ce tuto s'adresse donc plutôt à des débutants qui auraient envie de se lancer via cette gamme de peinture. Le cobaye du jour va être un simple bandit de Voyages en Terre du Milieu, simple mais assez détaillé pour montrer toutes les phases de peinture.



La première étape quand j'attaque la peinture d'un groupe de figurines, c'est de sabler le socle. Pour ça rien de plus simple, on applique de la colle à bois classique sur le socle, avant de le tremper dans du sable fin. N'importe quel sable fait l'affaire, si la famille ou les amis (ou vous-même) partez à la plage, demandez leur de vous ramener une petite bouteille pleine de sable et vous aurez de quoi faire pour un moment ! Il faut ensuite laisser sécher plusieurs heures, je fais donc souvent cette étape en amont.




Une fois le socle sablé, on passe à la sous-couche. Si vous peignez à la peinture citadel, l'aérosol Corax White est tout indiqué pour débuter, puisque vous pourrez utiliser la peinture blanche de base Corax White pour corriger si vous dépassez. Avec la contrast, certaines sous-couches gris clair peuvent également fonctionner. Par contre attention la contrast est pensée pour de la sous-couche claire, donc inapplicable sur de la sous-couche noire par exemple. Pour bomber, ma technique se fait en quatre étapes : je sous-couche d'abord l'avant des figurines, puis l'arrière, avant de coucher les figurines pour repasser un coup de bombe par en dessous pour ne laisser aucun détail grisé, puis même chose de dos. Je laisse évidemment sécher entre chaque phase, histoire d'éviter de laisser de vilaines traces de doigts, et il faut être vigilant d'être à bonne distance pour ne pas mettre trop de peinture, au risque que ça dégueule sur la figurine. Si la sous-couche sèche en quelques minutes, je préfère quand même attendre une heure ou deux avant de peindre par dessus pour que ça se fixe bien.



On attaque donc la première couche de peinture en appliquant une couche de Snakebite Leather sur le veston en cuir. La contrast s'applique très facilement car elle est extrêmement liquide, on peut donc être assez précis en faisant attention de dépasser au minimum pour ne pas trop se prendre la tête sur les retouches. Elle met aussi un peu plus de temps à sécher que les peintures de base, donc n'hésitez pas à faire plusieurs figurines à la fois pour pouvoir continuer à peindre le temps que la première figurine soit sèche. Ne mettez pas trop de peinture sur le pinceau, au risque que votre couche dégueule sur d'autres endroits de la figurine ou que la partie que vous peignez finisse avec une grosse tâche sombre causée par un surplus de peinture qui stagnerait dans un creux.




On applique ensuite une couche de Black templar sur le pantalon, en évitant les bandelettes.




On utilise ensuite du Gore-Grunta Fur pour peindre toutes les bandelettes et ceintures de la figurine, exceptée la plus large qui bande le torse de la figurine. On peint aussi les chaussures. Comme on peint un bandit, l'idée est de rester dans des teintes sombres et brunes pour souligner l'aspect brut et sauvage du bandit en opposition aux héros, qui auront droit à des couleurs plus claires et vives, histoire de vraiment bien les différencier sur le plateau.




Après, on fait la fourrure sur l'épaule en Basilicanum Grey. Les contrast marchent particulièrement bien sur les fourrures comme sur la plupart des motifs avec pas mal de reliefs, là ou avant, la technique idéale était le brossage à sec, qui consiste à frotter avec un pinceau adapté et sec de la peinture en faible quantité sur une sous-couche noire.




On continue ensuite dans les teintes de brun avec du Cygor Brown, pour faire le manche de la masse, la grosse ceinture du torse et les petits détails comme les bourses ou les fourreaux.




Comme on a décidé de faire un rouquin, le Gryph-Hound Orange est tout indiqué pour la barbe de ce gentleman des montagnes. La barbe est un détail intéressant car même si vous peignez à la chaine, c'est ce genre de détail qui permet de créer de la variété au premier coup d'oeil. N'hésitez donc pas à faire pour les six bandits de la boite six barbes de couleurs différentes !




On fait ensuite la peau avec de la Guilliman Flesh, mais la Darkoath Flesh marche aussi bien en plus sombre. Si vous souhaitez faire des peaux foncées, je conseille soit de faire plusieurs couches de flesh, soit d'utiliser carrément du Gore-Grunta fur, mais dans ce cas j'essaie d'adapter la peinture des habits pour que la peau ressorte.




On abandonne ensuite un temps la contrast pour passer sur de la base avec le Leadbelcher, qui va permettre de peindre toutes les parties métallisées de la figurine : armes, boucle de ceinture, lames etc... Une fois cette étape passée, toutes les couches de base étant appliquées, vous avez maintenant deux choix. Soit vous passez directement à l'étape suivante, soit vous pouvez ajouter des détails pour donner de la profondeur à vos figurines. Pour cela il vous faudra vous armer de patience et surligner certains éléments de votre figurine avec des peintures plus claires. Par exemple, vous pouvez appliquer une fine ligne de Runefang Steel au bout de la lame pour lui donner un aspect plus tranchant, ou bien repasser les bords de vos ceintures avec une fine ligne de Balor Brown, pour donner de la profondeur à la figurine... Je fais cette étape lorsque je veux donner un peu plus de détail à ma figurine, mais dans le cas présent je l'ai tout simplement passée pour vous montrer au plus simple. Il m'arrive maintenant de la passer régulièrement pour les armées que je peins en masse (pas le temps de niaiser quand on a plus de 2000 figs qui attendent leur tour) ! Par contre pour les figurines spéciales ou de héros, je prends évidemment le temps de le faire, d'appliquer un maximum de détails et de varier ma palette de couleurs !




La dernière étape de peinture pure est cruciale, puisqu'elle donnera à votre figurine un aspect uni et fini. Je tartine donc sur l'ensemble de la figurine une couche d'Agrax Earthshade, qui donnera en plus un aspect un brin sali tout à fait adapté pour un bandit. Evitez cependant l'Agrax pour les couleurs très claires (blanc, jaune). Pour le reste, je dois avouer que je l'utilise à toutes les sauces, parce que j'aime bien que mes figurines soient un peu ternes voire sombres, tant pour l'aspect que le réalisme de la chose.




On attaque ensuite le socle, en peignant la base en Abaddon Black.




J'effectue après un brossage à sec de Baneblade Brown pour donner un aspect terre/steppe au socle, et je peins les contours en Mournfang Brown pour la finition.




Pour finir, je mets de l'herbe statique sur le socle (trouvable dans des magasins spécialisés figurines mais aussi dans des magasins de maquettes), en dessinant des motifs aussi aléatoires que possible avec de la colle à bois, sur laquelle je place l'herbe avant de tapoter pour éliminer le surplus.




Et voilà, votre bandit est prêt à donner du fil à retordre à vos héros ! L'avantage de la contrast est définitivement la vitesse. J'ai maintenant bien moins peur de me lancer dans la peinture d'une boite ou d'une armée entière, tant le gain de temps est important pour la peinture en masse (mais aussi la peinture plus détaillée, hein). J'espère que ce petit tuto vous aidera à vous lancer aussi, peindre ses figurines n'a jamais été aussi simple, alors profitez-en :)


Partager ce contenu

  • <p><span class="h6">Besoin d'aide ?</span><br /><span class="sub-text">Notre expertise à votre service</span></p>

    Besoin d'aide ?
    Notre expertise à votre service

  • <p><span class="h6">Des milliers de jeux</span><br /><span class="sub-text">Sélectionnés par nos soins</span></p>

    Des milliers de jeux
    Sélectionnés par nos soins

  • <p><span class="h6">La livraison est offerte</span><br /><span class="sub-text">À partir de 60 € d'achat</span></p>

    La livraison est offerte
    À partir de 60 € d'achat

Lettre d'informations

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Vous trouverez pour cela nos informations de contact dans les conditions d'utilisation du site.